MISES EN GARDE

Le massage bien-être est un soin de relaxation et de détente, à but non thérapeutique. Les prestations sont de nature strictement professionnelle et sans aucun caractère sexuel ou érotique.

 

CONTRE-INDICATIONS AU MASSAGE :

Il existe deux types de contre-indications au massage :

Contre-indications absolue : aucun massage ne doit être prodigué, sauf après avis d’un médecin.

  • Fièvre : l’organisme combat une infection. Il est important de laisser le corps faire son travail. Le massage pourrait favoriser le déplacement de l’infection dans une autre zone du corps.

  • Phlébite : inflammation d’une veine (habituellement au niveau des jambes).
    Le massage peut déloger un caillot sanguin logé dans la veine affectée qui pourrait alors se loger ailleurs dans l’organisme. En cas de phlébite, aucun massage, même des zones non affectées ne doit être fait.

  • Hémophilie : les hémophiles ne possèdent pas ou peu de plaquettes qui permettent la coagulation du sang lors de blessure. Puisque le massage peut, à l’occasion, causer des micro blessures musculaires (lors des pétrissages par exemple) il est contre-indiqué.

  • Grossesse de moins de 3 mois

  • Intervention chirurgicale, AVC récents

  • Fracture, entorse, tendinite aiguë

Attentions particulières : le massage est permis, mais demande certaines aptitudes ou connaissances supplémentaires pour s’assurer de ne pas nuire à la santé du client.

  • Irritations, plaies, coupures, brûlures, ecchymoses, allergies

  • Cancer

  • Diabète

  • Varices

  • Femme enceinte (demande une formation spécialisée)

  • Hypertension sanguine : massage permis si la tension est sous contrôle, le masseur doit éviter les drainages profonds.

  • Problème cardiaque : Le massage peut être excellent pour favoriser la relaxation. Toutefois, le masseur devrait préalablement s’assurer que le client est sous supervision médicale.

Massage pour femme enceinte: se fait uniquement avec avis médical et à partir du 4ème mois de grossesse jusqu'au terme.

 

EN CONCLUSION

Un praticien en massage bien-être professionnel doit toujours s’enquérir de votre état de santé. La meilleure façon de vous protéger et d’éviter les risques inutiles est de vous informer et de poser des questions.

Seul un kinésithérapeute peut intervenir dans certains cas, comme les rhumatismes, les traumatismes des vertèbres, les rééducations post-traumatiques…

Un avis médical est requis pour tout type de cancer ou si vous n’êtes pas sûr qu’un massage soit adapté. De même, tout doute concernant un état pathologique impose de demander l’avis favorable à son médecin.